Dimanche de la Solennité de la Très Sainte Trinité

Cher bien-aimés du Christ,

Nous célébrons aujourd’hui l’un des grands mystères qui est au cœur de notre foi chrétienne et qui nous différencie d’ailleurs même des autres religions monothéistes: Le mystère de la Sainte Trinité, trois personnes mais un seul Dieu. La Sainte Trinité nous révèle de par son mystère toute la richesse de la relation. Le Dieu que nous, chrétiens, nous adorons n’est pas un Dieu isolé ou solitaire mais plutôt un Dieu de relation : c’est le parfait « Être-en-relation ».

C’est ainsi qu’il se révèle dès le début de la création : « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance ». (cf. Genèse 1 : 26). Dieu était déjà en relation, en communication divine. Et pour nous éclairer sur la nature de cette relation, Jésus-Christ, la Lumière du monde, usera des propos assez déconcertants ou même scandaleux pour certains de ses contemporains. « Mon père et moi nous sommes UN ». (cf. Jean 10 : 30). De un, il appelle Dieu son père et de deux qu’ils ne font qu’un ! mais quelle prétention blasphématoire ! Je crois qu’ aujourd’hui encore, la sainte Trinité suscite toujours beaucoup d’indignation surtout chez les adeptes des autres religions monothéistes.

L’évangéliste Jean nous dira, dans le prologue de son évangile, que Jésus-Christ, le Fils de Dieu est la Parole de Dieu le Père, Parole par laquelle il créa le monde, Parole qui était depuis toujours avec Dieu avant que cette Parole s’incarne et habite parmi nous. Cette Parole était Dieu et rien ne s’est fait sans Elle. (cf. Jean 1 :1-2). Professer et célébrer la Sainte Trinité, le « Dieu UN en trois Personnes », c’est entrer ou mieux encore, se laisser émerveiller par le mystère de la parfaite relation qui rend faisables les choses inimaginables. Devenir UN avec l’autre c’est bien possible grâce à l’amour. L’amour n’est rien d’autre que cette force puissante et efficace qui sait faire vivre l’unité et la maintient aussi solidement, forte et inébranlable. L’amour, c’est l’expression phare de saint Jean pour désigner et dire Dieu : « Dieu est amour, et qui n’aime pas ne connaît pas Dieu ». (cf. 1 Jean 4 : 8). La Sainte Trinité c’est l’expression parfaite du Dieu Chrétien qui est tout simplement Amour.

Professer et célébrer la Sainte Trinité, c’est célébrer et vivre l’amour, c’est célébrer et vivre dans l’amour. Au nom de l’amour, Jésus-Christ lance une sorte de défi à tous ses disciples en déclarant que c’est grâce à l’amour que nous aurons les uns pour les autres qu’on reconnaitra que nous sommes ses vrais disciples. (cf. Jean 13 : 35). L’amour nous fait partager, l’amour nous rend prêts à servir et à continuer l’œuvre de Dieu grâce à l’Esprit Saint, l’Esprit de la Sainte Trinité que nous avons fêté et célébré le dimanche de Pentecôte. Après la création du monde, Dieu est resté par amour en relation avec sa création. Même quand l’Homme a désobéi, il est toujours venu le chercher ; et « lorsque les temps furent accomplis, Dieu le Père a envoyé son Fils, né d’une femme et sous la loi, afin de racheter ceux qui étaient sous la loi, pour que nous aussi, nous recevions l’adoption filiale ». (cf Galates 4 : 4). Tout ceci n’est rien que ce que nous appelons mystère, mystère qui est le propre de toutes les religions, puisque qu’il est le propre de Dieu.

                                                                                     Père Jean-Djosir